contact

vous pouvez contacter directement Julien Heurtebise :

par mel : julien.heurtebise@free.fr  ou par tel : 06 34 87 03 10

par courrier : julien heurtebise, le Plan, 30120 Bréau & Salagosse (france)

copinages

 

 

 

  • Rhinolophe, la boutique en ligne des CD Julien Heurtebise et le livre de Fabrice Plaquevent... Que des bonnes choses à écouter, et à commander, que vous ne trouverez pas ailleurs !

  • Robinsonne, une copine de scène, une amie de métier, une sœur de chanson, une camarade d'espoir...

  • Laurent Borel, frère de lames d'Heurtebise  grâce à son accordéon qui met en couleurs les chansons noir et blanc de son album "cordes et lames", est aussi comédien "à gueule". Son credo : "Ma gueule, ma gloire !". Nul doute que nous le verrons bientôt sur les écrans, petits et grands.

  • L'Assoc'Thau Mate-Les Anartistes, des vrais amoureux de la chanson qui se battent corps et âme pour offrir et faire découvrir la chanson de qualité, dans un superbe chais viticole de Montblanc , entre Beziers et Pezenas (34). Et ne boudons pas les sens subalternes, on y mange trop bien (avant les spectacles, jamais pendant : les artistes y sont respectés) !

  • Cécile Veyrat, compositrice-interprète de ses propres récitals, mais aussi  magnifique interprète de Barbara, elle est la complice de Julien Heurtebise dans "Chansons du temps qu'il fait" dont elle a écrit les arrangements piano et qu'elle accompagne sur scène et dans le CD éponyme.

  • Jean-Michel Oulieu  est un graphiste d'exception, riche de créativité et d'experimentations plus qu'originales.  Complice depuis plusieurs années d'Heurtebise, il a signé les jaquettes originales d' "Art Live Collector" (30 couvertures différentes et donc uniques, sur chacun des 30 exemplaires numérotés) et de "Acouphènes & Percnoptères". Il a aussi plusieurs fois projeté ses oeuvres, "Utoprismes" pendant le tour de chant d'Heurtebise.
  • Oulieu publie d'autre part une "feuille" délirante, loufoque, ébourriffante qui évoque incontestablement Pierre Dac : "l'Os à Ture"

  • Christian-Joseph Mirailles, dit "Cris Jo Mirale", se définissait lui-même comme "o.c.n.i." (objet chantant non identifié). S'il est encore besoin de fous pour que ce monde se croit sage, alors Mirailles était indispensable. Mais folie ? Sagesse ? Mirailles nous a quittés ! Et son site récupéré par les marchands du temple...

 

 

retour maison

 

 

 

 

 

B